OTHPB

FrançaisEnglishDeutsch

La chronologie

400 000 ans d'histoire

Au Paléolithique :

Au début de cette ère, l'océan se situe 5 à 10 mètres au-dessous du niveau actuel. Une population sans doute clairsemée habite la région, ses hommes installés sur le littoral sont des chasseurs-pêcheurs-cueilleurs semi-nomades, ils sont contemporains de l'homme de Tautavel.

Malheureusement, la remontée des eaux de la mer à la fin de l'époque glaciaire a probablement détruit leurs campements. On retrouve des traces de vies sur le site de Menez Drégan à Plouhinec (commune voisine de Plozévet).

Au Néolithique :

Un peuple mal connu venant de l'Est s'installe dans le pays ;  il doit avoir atteint un certain degré de civilisation pour déplacer et mettre debout des pierres dont le poids avoisine les 200 tonnes. Pendant près de 200 ans ils recouvrent le sol de menhirs et de dolmens ; ce sont les premiers monuments de pierre construits en Europe. Ils introduisent également une nouvelle religion et des usages funéraires nouveaux. Découvrez les mégalithes du Haut Pays Bigouden sur la carte interactive 

L'âge du fer :

Cette civilisation est remplacée par des hommes qui ont des armes et des outils de fer; ce sont les Gaulois ou les Celtes. Ils ont laissé de nombreux vestiges dans la région. Ce sont eux qui ont donné le nom d'Armorique , ce qui veut dire : Pays au bord de la mer.

50 av. J-C. :

Les romains envahissent toute la Bretagne pendant près de 500 ans.

Au moment de l'invasion, les Romains construisent de nombreux camps.

Une voie romaine part de Quimper et aboutit à la Pointe de Penmarch, en passant par Pont-l'Abbé.

En 1589 :

Le brigand La Fontenelle terrorise la région et détruit Penmarch.

L'agglomération est trop étendue pour qu'une enceinte la protége ; chaque maison est fortifiée individuellement.

La Fontenelle s'en empare par surprise, il tue 5 000 paysans, brûle 2 000 maisons et charge 300 barques de butin.

En 1596 :

Il massacre 1500 paysans de Plogastel-Saint-Germain. Pour se venger la garnison de Pont-l'Abbé va l'assiéger dans son repaire de Douarnenez.

 

En 1613 :

Le révérend Père Le Nobletz évangélise la région .

En 1675 – La révolte des Bonnets Rouges :

Louis XIV crée de nouveaux impôts pour financer la construction du château de Versailles et le luxe de la cour ; il faut désormais employer du papier timbré pour rédiger les actes . L'Etat prend le monopole de la vente du tabac et établit un droit sur l'usage de la vaisselle d'étain. Ces nouvelles taxes causent un vif mécontentement ; les paysans se révoltent et établissent un programme de revendications populaires intitulé " Le Code Paysan ", rédigé à N.-D. de Tréminou, près de Pont-l'Abbé. Lors de la révolte dite du " Papier timbré " ou des " Bonnets rouges ", des nobles sont maltraités , le château du Pont est pillé et incendié.

En représailles, le duc de Chaulnes, gouverneur de Bretagne, fait pendre les meneurs qui n'ont pas pu s'enfuir, puis fait découronner les clochers des paroisses rebelles : Combrit (reconstruit un siècle plus tard), Lambour en Pont-l'Abbé, Lanvern et Languivoa en Plonéour.

En souvenir de cette révolte, les bigoudènes portent une coiffe démesurément allongée, symbole des clochers décapités.

La seconde guerre mondiale :

Voir l'article sur le site Découvrir le Haut Pays Bigouden

Plus dans cette catégorie: Les sites mégalithiques »

Voir aussi

400 000 ans d'histoire Au Paléolithique : Au début de…
L'ouest de la Cornouaille comme le reste de la…
La Baie d'Audierne correspond à la portion du littoral…

flickr-bas-interne facebook-bas-interne icon_youtube webcam1 mini